• Espace MRE

RAM: Coup de colère justifié des MRE

Royal air Maroc suscite l'indignation des MRE installés en Amérique du Nord, en Europe et au Moyen-Orient. Les prix pratiqués cette année sont jugés prohibitifs et inaccessibles pour la grande majorité des familles. Sur les réseaux sociaux, les commentaires sont rarement élogieux et plusieurs internautes font circuler des tarifs qui dépassent complètement l'entendement et vont jusqu'à prendre des captures sur écran pour étayer leurs propos. Des pages Facebook sont ainsi spécialement créées pour permettre aux MRE d'exprimer tout le mal qu'ils pensent de la compagnie nationale. Il faut dire que les prix pratiqués cet été sont si élevés qu'ils ne peuvent que susciter l'indignation, plus spécialement encore celle des familles puisque les spéciaux destinés à cette catégorie de la clientèle semblent avoir complètement disparu.


En Europe, il est question de vols Bruxelles-Nador à plus de 1000 euros ou de Bruxelles-Oujda à 830 euros aller-retour au mois de juillet. Pour un Montréal-Casablanca, durant la période estivale, il faut compter entre 1500 et 1700$, recherche à l'appui. Pire encore pour les vols en partance de Boston, New York, Washington et Miami à destination de Casablanca. Avec raison, Royal air Maroc se justifie en mettant en avant la haute saison en citant pour exemples les tarifs pratiqués par d'autres compagnies internationales et qui ne sont pas nécessairement plus compétitifs. Sauf que là, il est question de plusieurs dizaines de milliers de MRE désireux, souvent en familles, se rendre au pays, avec tout ce que cela implique comme dépenses tout au long du séjour.


Un sou est un sou!


Ce n'est pas à Air France ou à Air Canada de penser aux familles marocaines installées un peu partout à travers le monde. C'est le rôle de Royal air Maroc. Il y a quelques années, elle avait cédé à la pression d'une mobilisation citoyenne de MRE du Canada en proposant des spéciaux "familles" reconduits peut-être une fois. Après, l'affaire a été enterrée et Royal air Maroc pense bien faire en proposant des alternatives débiles genre surclassement à 800 ou 900$ ou encore un réaménagement de l'aire VIP qui a le don de susciter un persiflage unanime sur les réseaux sociaux. Il est évident qu'une compagnie aérienne, qu'elle soit publique ou privée ne raisonne pas comme l'Armée du Salut et ne peut être mue que par le lucre, ce qui est tout à fait normal. Mais prendre des centaines de milliers de MRE en otage, alors qu'ils n'ont pas d'alternative, c'est assez dommageable pour l'image...


Merci pour vos spéciaux à 800$ en octobre ou février, mais les établissements scolaires ne vont pas libérer les écoliers à ces dates. Si les usagers avaient des alternatives viables, notamment à partir du Nouveau Monde, le boycott de Royal air Maroc aurait pu prendre des proportions inquiétantes. Dans le cas présent, la grogne des MRE contre la compagnie nationale est amplement justifiée. Pour leur part, les responsables font la sourde oreille puisqu'ils sont très occupés à compter les sous!

Image: RDI



250 vues
Smart Phone

NOUS ÉCRIRE

Votre référence en journalisme marocain

                                                                                          Tous droits réservés ©2018 de Espace-MRE.