• Espace MRE

Nezha Bidouane: Un 20ième anniversaire spécial

Dernière mise à jour : août 11


Par: Fatima El Faquir*


Histoire d’une épreuve dames en athlétisme, où des femmes marocaines ont honoré le Maroc, avec une progression allant du niveau continental, à celui olympique puis mondial. Il s’agit du 400m haies. En effet, aujourd’hui 08 Août, jour pour jour, il y a 20 ans, notre grande championne Nezha BIDOUANE, a offert au Maroc la médaille d’or et le titre de double championne du Monde, lors de la 8ème édition des Championnats du monde tenus à Edmonton au Canada du 03 au 12 août 2001. Cette épreuve a été programmée pour les hommes aux Jeux olympiques dès 1900 à Paris. Pour les femmes, elle a été pratiquée notamment aux Etats-Unis dès 1971 et fut reconnue officiellement par l’IAAF en 1974, mais sa pratique dans tous les pays du monde, ne fut pas encore généralisée voire connue.


Alors que j’étais encore étudiante à l’Université de Bucarest en Roumanie, j’ai couru pour la première fois les 400m haies aux championnats universitaires de Roumanie, en établissant ainsi le premier record national du Maroc. Pour ce dernier, l’épreuve des 400m haies fut introduite au championnat national en 1979 sur la piste de l’Institut National des Sports Moulay Rachid à Salé. À cette occasion, j’ai eu l’honneur d’inaugurer cette course, avec seulement deux autres athlètes, qui n’ont jamais couru cette course auparavant, et qu’on a dû supplier pour figurer dans cette course. Même les organisateurs n’avaient pas fait attention à la hauteur de la dernière haie qui était fixée à (0.91 m pour les hommes) au lieu de ( 0.76 m pour les femmes), j’ai été obligée de franchir cette hauteur à ma très grande stupéfaction à l’approche de la ligne d’arrivée. C’est dire que cette épreuve était nouvelle pour tous. Cette même année, l'épreuve des 400m haies dames fut programmée lors d’un meeting africain d’athlétisme à Tunis, où j’ai battu le record d’Afrique, avant de remporter la médaille d’or avec le premier titre de championne d’Afrique, pendant les premiers Championnats d’Afrique d’athlétisme, tenus à Dakar au Sénégal, il y a 42 ans.


En 1980 les Jeux Olympiques ont été boycottés par plusieurs pays protestant contre l’invasion de l’Ex- URSS en Afghanistan en 1979 ; ce fut alors des sportifs-ves de près d’une cinquante pays, dont le Maroc qui furent privés des Jeux Olympiques à cause d’un problème purement politique. Pendant ce temps, une autre jeune athlète Nawal El Moutawakil, s’est convertie aux 400m haies et était en train de se préparer sérieusement, pour cette discipline nouvellement accessible aux femmes au plan international, qui fut programmée pour la première fois aux championnats du Monde d’athlétisme tenus à Helsinki en 1983, Nawal a été finaliste à ces championnats, mais elle gagna par la suite la médaille d’or aux Jeux méditerranéens qui se sont déroulés au Maroc cette même année.


La chance lui sourit en 1984 et fut couronnée première femme marocaine, africaine, arabe, musulmane, championne olympique en établissant le premier record olympique de cette épreuve, il y a 37 ans. Un couronnement qui a retenti au plan universel permettant à cette épreuve d’être accessible à de nombreuses autres athlètes femmes dans de nombreux pays, dont notre double championne du monde des 400m haies Nezha BIDOUANE, avec un palmarès exemplaire dans cette épreuve dont notamment : • Double championne du Monde (1997-2001) • Vice-Championne du Monde (1999) • Médaille de Bronze Olympique (2000) • Record d’Afrique • TOP 50 best sportswomen in the world.

Image: Map


*Professeur chercheur Chercheur associée : Laboratoire sur les Vulnérabilités et l'Innovation dans le sport (U. Lyon 1) Présidente fondatrice de l’Association Nationale Femme Activité Physique et Sport

36 vues0 commentaire
Smart Phone

NOUS ÉCRIRE

Vos informations ont bien été envoyées !

Votre référence en journalisme marocain