• Espace MRE

Monsef Derraji, Monsieur Immigration du PLQ à l'Assemblée nationale

Le Chef intérimaire de l'opposition officielle à l'Assemblée nationale du Québec Pierre Arcand a confié l'épineux dossier de l'immigration au député de Nelligan Monsef Derraji. Ainsi, l'élu québéco-marocain se verra attribuer une lourde responsabilité qui s'ajoute aux Petite et Moyennes entreprises et à l'Innovation. M. Derraji sera ainsi le nouveau ministre de l'Immigration du gouvernement de l'ombre pour reprendre une formule british qui désigne les chargés de dossiers au sein du principal parti de l'opposition en Angleterre. Le député de Nelligan montera donc davantage au créneau pour décrier le cas échéant les lacunes de la controversée Loi 21 portée par le gouvernement Legault.


Monsef Derraji devra donc travailler d'arrache-pied pour traquer les possibles dérives de ladite loi qui suscite des commentaires acrimonieux et indignés au sein de la communauté arabe et musulmane du Québec. Même si la CAQ semble aujourd'hui avoir le vent en poupe avec des intentions de vote très largement favorables, tout le monde sait qu'au Québec, le vent peut vite tourner au point de passer d'une possibilité d'un gouvernement majoritaire à une défaite sans appel le temps d'une campagne électorale. Autant dire que Monsef Derraji peut chauffer son maroquin en prévision d'un retournement de situation...

Image: Le Devoir

83 vues
Smart Phone

NOUS ÉCRIRE

Votre référence en journalisme marocain

                                                                                          Tous droits réservés ©2018 de Espace-MRE.