• Espace MRE

Mohammed Badehdah: Monsieur propre de la CNSS tire sa révérence...

Une perte irréparable pour la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS). Mohammed Badehdah, considéré par plusieurs comme la cheville ouvrière de cette institution, a tiré sa révérence à même pas 50 ans, terrassé par le Covid-19. Directeur-adjoint chargé du Contrôle et de l'Inspection, il était connu par sa droiture et son irréprochable intégrité. Avec lui, les dossiers ne finissaient pas Ad Vitam Aeternam dans un tiroir car il se démenait pour débloquer les situations les plus inextricables, là où cela pouvait prendre des délais considérables pour de nombreux bureaucrates, M. Badehdah expédiait ses affaires courantes au quart de tour, faisant fi des pressions qu'il pouvait subir. Dans son esprit, nul n'était supposé prendre un ascendant par rapport à la loi et le défunt n'hésitait aucunement à le faire savoir haut et fort.


M. Badehdah laisse dans le deuil non seulement sa famille immédiate, mais également de simples citoyens qui ont pu apprécier ses services. Son oncle maternel n'est nul autre que Mbarek Kaddouri, figure respectée de la communauté marocaine du Canada et ancien président de la Commission de citoyenneté du Bloc Québécois, troisième formation politique à l'échelle du Canada. Toutes nos sympathies à la famille du défunt...


529 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Smart Phone

NOUS ÉCRIRE

Vos informations ont bien été envoyées !

Votre référence en journalisme marocain