• Espace MRE

Marocains bloqués à l'étranger: Une situation insoutenable!

La situation des marocains bloqués à l'extérieur du pays est en tous points intenable. Depuis la fermeture à la mi-mars de son espace aérien pour se prémunir contre les risques de propagation du coronavirus, les autorités marocaines tous services confondus ont suscité l'admiration du monde entier

Image: Hespress


en parvenant à limiter considérablement les dégâts. Ainsi des mesures draconiennes ont été prises pour parer au risque d'un scénario à l'italienne, à l'espagnole ou à la française, pays qui concentrent à eux trois plus de deux millions de MRE. Parallèlement à ces dispositions sans précédent, le Maroc a facilité le rapatriement des étrangers bloqués sur son territoire. ce qui a permis à des milliers d'individus de rentrer chez eux.


À quel sain se vouer?


À toutes ces mesures appliquées avec rigueur et célérité, on peut également souligner la remarquable mobilisation de l'industrie marocaine qui a permis la confection de 8 millions de masques par jour et l'attribution du minimum vital au profit des plus démunis dans un contexte économique international de sinistre. Et pourtant, tous ces points méritoirement glanés sur la scène internationale et salués par les médias les plus réputés sont galvaudés par la situation critique de près de 28 000 marocains bloqués à l'extérieur du pays et traités comme des pestiférés par les autorités de leur propre pays. L'argument avancé selon lequel un rapatriement massif multiplierait les risques d'explosion des cas ne tient tout simplement pas la route quand bien même serait-il vraisemblable. La plupart des pays qui se respectent ont rapatrié leurs ressortissants y inclus dans les cas les plus complexes, notamment ceux des personnes coincées dans des îles éloignées où l'on ne retrouve qu'une poignée d'individus.


Mettez vous à la place de quelqu'un bloqué à des milliers de kilomètres de chez lui et qui n'a pas le sou vaillant pour subvenir à ses besoins essentiels. S'il ne trouve pas réconfort auprès des autorités de son propre pays, à quel sain peut-il se vouer? Ils sont des milliers à endurer l'enfer depuis près de deux mois et personne n'est en mesure de leur fournir le moindre détail rassurant... Pas même le chef du gouvernement, visiblement dépassé par les événements et dont les formules suintent la langue de bois de manière abrutissante. C'est très bien de projeter l'image d'un pays solidaire et conscient de la gravité de l'enjeu, mais laisser en rade 28 000 de ses concitoyens dont un grand nombre compte sur le bon cœur des MRE, voilà qui assène un sacré coup à cette belle image.


À quelques jours de la fête sanctionnant la fin du mois de ramadan, peut-on espérer une initiative prise in-extremis pour permettre aux personnes bloquées de rejoindre leurs familles? Apparemment, Saadeddine Otmani, le chef du gouvernement lui-même serait bien incapable de nous en dire un peu plus. Sur cette question, il mérite un désaveu des plus francs. Les Marocains, qu'ils soient bloqués à l'extérieur ou confinés méritent beaucoup mieux. De quoi fournir des arguments à ceux qui discréditent une bonne partie de la classe politique.

242 vues
Smart Phone

NOUS ÉCRIRE

Votre référence en journalisme marocain

                                                                                          Tous droits réservés ©2018 de Espace-MRE.