• Espace MRE

Maroc: Froid mordant, moyens dérisoires...

Une vague de froid exceptionnelle s'abat sur le Maroc depuis le 10 janvier environ. Depuis cette date, les températures oscillent entre 6 degrés le jour et -7 la nuit dans l'Atlas particulièrement, obligeant la population à prendre des dispositions en conséquence avec les moyens de bord. Vêtements gelés, routes paralysées, enfants privés d'écoles dans certains cas, flambée du prix du bois nécessaire au chauffage... Dans l'arrière-pays marocains, cette vague oblige la population à prendre les grands moyens. Mais ça ne suffit pas! Plusieurs médias ont rapporté que les Forces armées royales ont du intervenir pour acheminer les denrées de première nécessité à la population.


Il faut dire qu'au Maroc, le chauffage électrique est très limité contrairement aux pays d'Europe du Nord, d'Amérique du Nord ou à la Russie. Quand bien même serait-il généralisé, la facture d'électricité serait alors insupportable pour la grande majorité des ménages du Maroc profond. Heureusement, les images d'enfants grelottant de froid dans leurs écoles ou marchant quasiment pieds nus dans la neige ont eu le don de soulever un élan de solidarité manifeste partout à travers le pays. Sur les réseaux sociaux, de nombreux citoyens lancent un appel aux associations ayant de l'expérience en la matière, s'interrogeant sur la manière la plus simple de porter assistance aux plus démunis. Des caravanes de solidarité ont même été organisées à la dernière minute pour se rendre sur place.


Si tant de générosité a de quoi rassurer et réconforter, une question reste en suspens. Après plusieurs vagues de froid essuyées depuis des années, n'est-il pas temps que les pouvoirs publics prennent le taureau par les cornes? C'est-à-dire en multipliant les véhicules de déneigement pour désenclaver les villages, en créant des centres publics ( salles sportives, centres de jeunesse...) permettant à la population de se réchauffer, en veillant à ce que les spéculateurs de bois ne prennent pas la population en otage... Des mesures s'inscrivant dans l'urgence et ne nécessitant souvent qu'un brin de volonté à l'échelle municipale. Il est tout à fait inadmissible que la leçon ne soit pas retenue après tant d'expériences avec le froid. Et il est encore plus inadmissible de constater que seuls

Image: Bladi.net



les touristes en mal de sensations fortes bénéficient de l'emploi des grands moyens...

144 vues
Smart Phone

NOUS ÉCRIRE

Votre référence en journalisme marocain

                                                                                          Tous droits réservés ©2018 de Espace-MRE.