• Espace MRE

Lionel Messi: Le contrat qui fait scandale!

Le scoop retentissant met l'Espagne et même la planète foot toute entière sens dessus dessous: Lionel Messi, considéré parmi les plus grands joueurs de l'histoire aux côtés de Pelé et de Maradona a perçu depuis novembre 2017 la bagatelle de 555,237 millions d'euros du Barça, en salaire, droits d'image et primes diverses, ce qui en fait, selon El Mundo, journal de droite qui a dégoupillé cette bombe, le sportif le mieux payé à l'heure actuelle, et ce, à l'échelle mondiale. Dès la parution de cet article dimanche 31 janvier, le ciel est tombé sur la tête du Barça, de Messi, d'El Mundo et d'autres parties. Le quotidien madrilène est accusé d'avoir rendu publique une information quasiment considérée comme un secret d'État en Catalogne. Ce qui lui a immédiatement valu une menace de poursuites judiciaires de la part de Messi en personne.


Concernant le Barça, le montant révélé met ce club de référence dans une situation intenable. Le grand journal sportif proche du Real, Marca a immédiatement réagi en considérant que le chiffre est tellement incongru que le Barça s'en retrouve littéralement ruiné et incapable de faire le moindre recrutement de taille alors que les résultats sont constamment à la baisse depuis quelques années. En outre, les commentaires des lecteurs et les premières réactions sur la blogosphère ne donnent guère l'impression de soutenir la vedette argentine. La plupart rappellent la situation économique calamiteuse dans laquelle se trouve l'économie espagnole, avec des pertes d'emploi par dizaines de milliers, un secteur touristique en berne et des recettes sportives en chute libre, aggravées par l'absence du public.


Le scandale de trop?


Selon Marca, aurait-on voulu délibérément pousser Messi vers la porte de sortie qu'on ne s'y serait pas pris autrement. En été, l'argentin était plus que tenté le faire, mais seuls les termes de son contrat ont empêché le départ de la star. Avec ce nouveau scandale intervenant à quelques jours des élections du Barça, Messi va probablement remettre son départ du la table. Certains analystes font remarquer que l'argentin aura 34 ans le mois de juin prochain et que, tenant compte de la situation catastrophique des finances du club, une séparation ne serait peut-être pas une si mauvaise idée que ça. Cela aurait assurément le don de remettre à flot les finances du club et de restructurer l'équipe de fond en comble après la retraite de la génération dorée qui a émerveillé le monde entier.


La campagne électorale du Barça aurait-elle un quelconque rapport avec le scoop

Image: El Mundo


d'El Mundo? L'un des candidats aurait-il délibérément ''coulé'' l'information? La question mérite d'être posée puisque le momentum suscite bien des interrogations. Les prochains jours risquent d'être révélateurs quant à l'état d'esprit qui anime le meilleur jours des 30 dernières années. Deux clubs vont suivre de très près l'évolution de la situation: Manchester City, coaché par Pep Guardiola, l'entraîneur qui a le plus influencé l'argentin et le Paris Saint-Germain qui bénéficie de la manne inépuisable du Qatar. Peut-on évoquer d'ores et déjà une rupture après 16 ans de -très- bons et de loyaux services?

39 vues0 commentaire
Smart Phone

NOUS ÉCRIRE

Vos informations ont bien été envoyées !

Votre référence en journalisme marocain