• Espace MRE

La CDT accuse Oxfam-Maroc de "harcèlement" d'une employée

Le bureau de Rabat de l'ONG Oxfam est dans une situation embarrassante. Le 20 juin, la centrale syndicale CDT (Confédération démocratique du travail), avait manifesté devant les locaux de ladite ONG pour "harcèlement et licenciement abusif" d'une employée. Vendredi 12 juillet, contacté par le site Hespress, Oxfam a réagi en niant en bloc ce qu'elle qualifie 'd'allégations", précisant que ses "critères de recrutement respectent non seulement la législation marocaine en vigueur, mais également ses propres normes basées entre autres sur le respect de la diversité et la transparence dans toutes les étapes de recrutement". Pour sa part, et toujours selon la CDT, citée par

Hespress, Oxfam-Maroc aurait "dégradé" et licencié abusivement l'une de ses employées après avoir "harcelé moralement" la concernée. Si l'ONG réfute ces accusations, elle reconnaît toutefois l'existence d'un litige.

Smart Phone

NOUS ÉCRIRE

Votre référence en journalisme marocain

                                                                                          Tous droits réservés ©2018 de Espace-MRE.