• Espace MRE

Décès d'Abdelilah Raiss: L'artiste meurt, son legs lui survit...

Il est parti sans faire de vagues. Dans la discrétion et sans doute le sentiment du devoir accompli. Abdelilah Raiss a quitté le monde-ici bas en léguant à son pays une précieuse collection artistique de celles qui marquent les esprits. Abdelilah Raiss séduisait par son sourire et sa courtoisie, mais depuis avril, d'après ses amis faisant partie de son cercle rapproché il savait qu'il n'en avait plus pour longtemps et que la terrible maladie qui le rongeait en silence allait finir par avoir raison de lui. Ses œuvres interpellaient l'imagination et avaient le don de créer cette controverse salutaire sur la scène picturale. Il entretenait aussi avec le Québec un lien étroit, facilité par une appréciation franche de son oeuvre. Sans doute, son départ précipité va-t-il laisser un vide manifeste auprès de ceux qui le chérissent, mais, depuis l'au-delà, il aura la consolation de savoir que son legs lui survivra. Et c'est le plus important...


938 vues0 commentaire
Smart Phone

NOUS ÉCRIRE

Vos informations ont bien été envoyées !

Votre référence en journalisme marocain