• Espace MRE

Covid-19 et rein : mécanismes et implications* (1ère partie)


Par: Pr Intissar Haddiya, néphroplogue et auteur




Résumé


En décembre 2019, un nouveau coronavirus est apparu en Chine, causant la maladie de la Covid-19 qui a rapidement pris des proportions pandémiques. Outre la fièvre et les complications respiratoires, l’atteinte rénale est fréquemment observée chez les patients. Nous décrivons dans cet article les caractéristiques des lésions rénales compliquant cette nouvelle infection virale, ainsi que les répercussions de la Covid-19 sur les patients présentant une insuffisance rénale chronique, y compris les patients dialysés et transplantés rénaux.


Mots clefs : Covid-19 ; maladie rénale ; dialyse ; transplantation.


Introduction


En Décembre 2019, un nouveau coronavirus severe acute respiratory syndrome coronavirus (SARS-CoV-2) est apparu à Wuhan, en Chine, puis s’est propagé dans le monde. Il est à l’origine d’une maladie appelée Covid-19 (Coronavirus Disease 2019) affectant principalement l’appareil respiratoire [1]. La majorité des patients atteints de la Covid-19 présentent des symptômes bénins, mais des symptômes graves peuvent se développer, incluant un syndrome de détresse respiratoire aiguë, un choc septique et une défaillance multi-viscérale. L’atteinte rénale est fréquente, avec une présentation clinique variable, allant d’une protéinurie de faible débit à une insuffisance rénale aiguë nécessitant la dialyse [1-3].


Les personnes âgées et les patients présentant des comorbidités ou atteints d’une maladie chronique sous-jacente sont spécifiquement à risque élevé de présenter des formes graves [1, 4]. Nous décrivons dans cet article, les caractéristiques des lésions rénales compliquant cette nouvelle infection virale, ainsi que les répercussions de la Covid-19 sur les patients présentant une insuffisance rénale chronique y compris les patients dialysés et les transplantés rénaux.


Épidémiologie


L’atteinte rénale semble fréquente chez les patients atteints de la Covid-19. Plus de 40 % des cas présentent une protéinurie à l’admission. En outre, les lésions rénales aiguës sont courantes dans les formes sévères de la Covid-19, affectant environ 20 à 40 % des patients admis aux unités de soins intensifs (USI) en Europe et aux USA et sont considérées comme un marqueur de la gravité de la maladie [2, 3, 5]. Par ailleurs, environ 20 % des patients atteints de la Covid-19, admis aux USI nécessitent une thérapie de suppléance rénale (dialyse), en moyenne 15 jours après le début de la maladie [3, 6].L’atteinte rénale de la Covid-19 Le rein est une cible reconnue de la Covid-19 et l’atteinte rénale est probablement multifactorielle (ischémique, orage cytokinique et lésions cellulaires directes) dans un contexte de sepsis et d’hypovolémie. Toutefois, le mécanisme exact de cette atteinte demeure incertain [3].L’insuffisance rénale aiguë est l’atteinte majeure induite par la Covid-19. Celle-ci surviendrait approximativement 7 jours après la détection du virus dans le sérum, et serait expliquée par deux hypothèses [7, 8] :Les conséquences du sepsis et l’orage cytokinique qui en résulte causant des lésions inflammatoires rénales. Les lésions cellulaires directes du virus suggérées par la survenue d’épisodes d’atteintes rénales, parfois même en l’absence d’altérations hémodynamiques marquées.

Cette atteinte directe est confirmée par des analyses au microscope électronique. Les lésions concernaient les cellules tubulaires rénales, notamment proximales, l’interstitium voire les podocytes au niveau glomérulaire.Des particules virales étaient mises en évidence sur des biopsies rénales, même lorsque la RT-PCR effectuée sur des prélèvements de tissu rénal était le plus souvent négative. De plus, l’atteinte rénale serait le reflet d’une charge virale importante et un marqueur de la gravité de l’infection. La protéinurie et/ou l’hématurie surviennent souvent au début ou au cours de l’évolution de la maladie. Quelques patients développent même une altération de la fonction rénale. En effet, des publications récentes rapportent une albuminurie chez 44 % des patients atteints et une hématurie dans 27 % des cas à l’admission. Des auteurs avaient rapporté une insuffisance rénale aiguë chez 20 à 25 % des patients. Cette incidence serait plus élevée dans les formes sévères.


Covid-19 et insuffisance rénale chronique


Les études récentes montrent la présence d’une association entre l’insuffisance rénale chronique, notamment au stade terminal et le risque accru d’infection sévère à la Covid-19 [10]. En effet, ces patients sont particulièrement vulnérables au virus et devraient prendre, par conséquent plus de précautions pour minimiser l’exposition, en raison de l’âge avancé et de la fréquence élevée des comorbidités, tels le diabète et l’hypertension artérielle dans cette population [10, 11].


Les patients hémodialysés chroniques


Les patients recevant une hémodialyse en centre se présentent généralement dans un établissement de soins ambulatoires 2 à 3 fois par semaine pour bénéficier d’une dialyse. Cela limite leur capacité à observer l’isolement physique requis pour le contrôle de l’infection [10]. Ainsi, de nombreuses sociétés savantes dont la Société Marocaine de Néphrologie, avaient diffusé des recommandations à l’intention des néphrologues et du personnel soignant pour la prise en charge des patients en dialyse. Celles-ci avaient concerné l’organisation des soins dans les unités de dialyse en respectant les règles de distanciation entre les patients à la fois pendant les séances de dialyse et dans les zones d’attente, l’application des mesures barrières et les équipements de protection personnelle, ainsi que les conditions de transport des patients. De plus, ces recommandations avaient détaillé la prise en charge et les modalités d’isolement et de dialyse des patients hémodialysés chroniques infectés par la Covid-19 [10-12]. Par ailleurs, la mortalité rapportée par les différents auteurs chez ces patients est particulièrement élevée. Dans une cohorte chinoise, la mortalité était de 16 %, et une publication italienne avait rapporté 5 décès sur un total de 21 patients hémodialysés chroniques atteints de la Covid-19 [12, 13]. Cet excès de mortalité résulte principalement de la haute prévalence des comorbidités, qui sont associées à un mauvais pronostic au cours de cette maladie, telles que les complications cardiovasculaires et le diabète (10-13).



*Revue de Médecine Générale et de Famille/ N°14 • Juin-Août


Références 1-Huang C et al. Clinical features of patients infected with 2019 novel coronavirus in Wuhan, China. Lancet. 2020;395:497-506.

2-Richardson S et al. Presenting characteristics, comorbidities, and outcomes among 5700 patients hospitalized with COVID-19 in the New York City area. JAMA. 2020;323(20):2052-9.

3- Ronco C et al. Management of acute kidney injury in patients with COVID-19. ncet Respir Med. 2020 May 14;S2213-2600(20)30229-0.

4- Zhaia P et al. The epidemiology, diagnosis and treatment of COVID-19. Int J Antimicrob Agents. 2020;55(5):105955.

5-Cheng Y et al. Kidney disease is associated with in-hospital death of patients with COVID-19. Kidney Int. 2020;97:829-38.

6-Zhou F et al. Clinical course and risk factors for mortality of adult inpatients with COVID-19 in Wuhan, China: a retrospective cohort study. Lancet. 2020; 395:1054-62.

7-Ronco C, Reis T. Kidney involvement in COVID-19 and rationale for extracorporeal therapies. Nat Rev Nephrol. 2020;16(6):308-10.

8-Varga Z et al. Endothelial cell infection and endotheliitis in COVID-19. Lancet. 2020;395:1417-18.

9-Kissling S, Pruijm M. Vue sur le COVID-19 depuis la néphrologie. Rev Med Suisse. 2020;16:842-4.

10-Palevsky PM et al. Coronavirus disease 2019 (COVID-19): hypertension. Uptodate May 20, 2020.

11-Centers for Disease Control and Prevention. Interim Additional Guidance for Infection Prevention and Control Recommendations for Patients with Suspected or Confirmed COVID-19 in Outpatient Hemodialysis Facilities. https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/hcp/dialysis.html (Accessed on April 08, 2020).

12-Alberici F et al. Management of Patients on Dialysis and With Kidney Transplantation During the SARS-CoV-2 (COVID-19) Pandemic in Brescia, Italy. Kidney Int Rep. 2020; 5(5):580-5.

13-Ma Y et al. 2019 novel coronavirus disease in hemodialysis (HD) patients: Report from one HD center in Wuhan China. medRxiv. 2020

Revue de Médecine Générale et de Famille/ N°14 • Juin-Août 202092 Eclairage Issues related

Image: Viva Magazine

133 vues
Smart Phone

NOUS ÉCRIRE

Votre référence en journalisme marocain

                                                                                          Tous droits réservés ©2018 de Espace-MRE.